mercredi 17 décembre 2008

Répertoire des étudiants du Midi de la France (1561-1793)

Fruit d’un dépouillement systématique de toutes les archives universitaires disponibles, ce Répertoire des étudiants du Midi de la France constituera un outil inégalé en France, et sans doute inégalable.

Patrick Ferté rassemblera ici plus de 50 000 étudiants méridionaux (catholiques ou protestants) des 4 facultés (droits, théologie, arts et médecine), saisis sur l’essentiel des campus fréquentés (Toulouse, Cahors, Avignon, Montpellier, Aix, Orange, Reims, Genève et Paris) de 1561 à la Révolution.
Cette envergure pluri-universitaire donne tout son prix à ce corpus géant puisqu’elle seule permet d’aboutir à un recensement quasi-exhaustif pour chaque diocèse et chaque lieu. Les cursus sont reconstitués et offrent un matériau unique pour une analyse fine des stratégies éducatives et de la fonction du diplôme dans la société d’Ancien Régime.
Une prosopographie est également amorcée : systématisée et enrichie par l’interactivité, elle débouche sur une histoire sociale des populations étudiantes, objectif majeur des plus captivants.
Le tome 4 répertorie 8 000 étudiants natifs des actuels département des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de l’Ariège et du Sud de la Haute-Garonne (Comminges). Il met en relief le goût de ces petites sociétés de montagne ou du piémont pour les diplômes universitaires et montre comment celles-ci restent fidèles à la Réforme catholique en fournissant des cohortes de prêtres gradués jusqu’en plein Siècle des Lumières, ou, au contraire, laïcisent leurs stratégies en direction du droit ou, thermalisme oblige, de la médecine.

Pour commander, cliquez sur le lien suivant :
http://www.guide-genealogie.com/guide/Patrick-Ferte-prosopographie.pdf

jeudi 13 novembre 2008

Du nouveau pour les archives en ligne

Depuis quelques jours, les journaux des unités de la Première Guerre mondiale (Journaux des Marches et Opération ou JMO) sont en ligne sur le site Mémoires des hommes. Ces archives vous permettront de mieux connaître la vie quotidienne de chaque unité lors de la Grande Guerre.
C'est dans la série R (archives militaires) aux archives départementales que vous trouverez essentiellement des renseignements sur le parcours militaire du soldat.

Les archives départementales des Alpes de Haute Provence ont mis en ligne les registres paroissiaux, l'état civil du département ainsi que le cadastre et une collection de cartes postales.

Vous trouverez sur Guide Généalogie la liste des archives en ligne ainsi que les sites de bases de données généalogiques.

mercredi 23 juillet 2008

Nouveaux délais de communication des archives

La loi du 15 juillet 2008 relative aux archives, vient d'être publiée au Journal Officiel. Des nouveaux délais de communication des archives sont mis en place notamment pour les documents qui intéressent les généalogistes.

Le délai est de 75 ans pour :

  • Les actes de naissance et de mariage
  • Les minutes et répertoires des notaires
  • Les recensements
  • Les archives judiciaires
  • Les dossiers de personnel

Le délai passe à 50 ans au lieu de 60 pour les documents concernant la vie privée d'une personne.

Concernant le secret médical, il passe de 150 ans à 120 ans ou bien 25 ans si le décès de la personne est connu.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Legifrance

Guide Généalogie a donc été mis à jour notamment la page sur la loi et les délais.

mercredi 21 mai 2008

Consultation de l'Inscription Maritime du Cotentin

Vous avez des ancêtres marins dans le Cotentin ? Consultez vite le site CIMARCONET qui permet désormais la Consultation de l'Inscription Maritime du Cotentin sur Internet pour le quartier de La Hougue ! Dans une interface très conviviale, ce site, fruit d'un partenariat entre le Service Historique de la Défense, l'université de Caen et le Conseil Général de la Manche offre la possibilité de retracer la carrière complète de plus de 10000 marins entre 1764 et 1883.

Outre une recherche très poussée, la consultation du contenu de la fiche de chaque marin, vous visualiserez le document numérisé !

Saluons cette iniative qui intéressera vivement historiens et généalogistes. Nous pouvons espérer que les autres services historiques (Brest, Rochefort ...) ferront de même.

Les archives de la Marine sont une mine d'or pour les généalogistes ayant des ancêtres marins. Une page du guide est consacrée à ce sujet : http://www.guide-genealogie.com/guide/marins.html